CE QUE NOUS VOULONS :

1. Nous voulons assurer la survie de la population congolaise
C’est la priorité des priorités. Nous devons préserver, sauvegarder et défendre la vie. Nous voulons assurer la survie de la population congolaise à travers la reproduction des ressources matérielles;

2. Nous voulons assurer le bien-être de toutes les tranches de la population congolaise
Nous voulons assurer le maintien d’un ordre légal, social et politique permettant à toutes les tranches de la population de consacrer leurs énergies à la reproduction matérielle et à l’évolution culturelle de leur société au lieu de les consacrer au combat de la survie sous des conditions du chaos;

3. Nous voulons assurer la sécurité à nos populations
Nous voulons assurer à nos populations la sécurité face aux menaces à l’intégrité territoriale et à la souveraineté nationale, provenant de l’extérieur du pays.

4. Nous voulons changer la manière dont nous voyons le Congo, les congolais et le monde
Nous voulons changer le paradigme conventionnel, imposé aux Congolais et à l’opinion publique mondiale moyennant le discours hégémonique du pouvoir. Tout comme le paradigme dominant a été utilisé pour faire avancer les intérêts du pouvoir dans le contexte congolais, notre paradigme alternatif aidera les forces du changement au Congo à construire le contrepouvoir, une exigence de l’évolution politique de ce pays qui a été trop longtemps négligée par les congolais.

5. Nous voulons satisfaire les besoins matériels et idéels des congolais
Nous cherchons à construire systématiquement les forces de la résilience des populations congolaises et de travailler avec elles à créer leurs moyens d’organisation et d’actions. Au lieu de prôner une approche sacrificielle des masses pour leur mouvement, nous voulons qu’elles s’en approprient afin d’en faire le creuset pour la satisfaction de leurs besoins matériels et idéels.

6. Nous voulons faire du Congo-Kinshasa un pays souverain et panafricain au cœur de l’Afrique
«Nous allons montrer au monde ce que peut faire l’Homme noir quand il travaille dans la liberté et Nous allons faire du Congo le centre du rayonnement de l’Afrique tout entière. » Comme nous l’a indiqué Patrice Emery Lumumba.

CE QUE NOUS NOUS ENGAGEONS A FAIRE :

7. Nous nous engageons à constituer un contre-pouvoir
Nous allons au delà de l’observation et l’interprétation des événements de l’actualité dans et autour de ce pays : Nous constituons un mouvement à orientation sociopolitique et économique visant à créer un contrepouvoir.

8. Nous nous engageons à organiser nos populations autour de leurs propres intérêts
Nous nous engageons à travailler avec les masses populaires autour de leurs propres intérêts et à créer avec elles les moyens techniques et stratégiques pour défendre leurs intérêts face aux sous-traitants du pouvoir de l’argent et aux autres pouvoir occultes qui interviennent dans la gestion du pays de l’extérieur.

9. Nous nous engageons à réaliser des programmes d’activités de grande envergure concernant tous les secteurs civils et sécuritaires
Nous nous engageons à réaliser des programmes d’activités de grande envergure concernant tous les secteurs civils et sécuritaires de la nation congolaise ainsi qu’au niveau de l’étranger pour mobiliser la population congolaise en vue du changement structurel de la société ainsi que du système politique et économique sur place.

10. Nous nous engageons à développer un réseau fonctionnel congolais à travers le monde
Nous nous engageons à développer un réseau fonctionnel des acteurs stratégiques en vue d’atteindre les acteurs de base au niveau de la population de la RDC ainsi que des congolais et congolaises de la diaspora pour obtenir leur participation sans réserve au mouvement.

11. Nous nous engageons à créer les moyens de nos fins et combats
Nous nous engageons à créer, générer et collecter des sources de revenus propres aux structures organisationnelles du mouvement ainsi que pour les structures de base au niveau de la population.

CE SUR QUOI NOUS MISONS :

12. Nous misons sur la réappropriation, par les congolais, de leur terre-mère
Nous misons sur la réappropriation, par les congolais, de leur terre-mère. La  »terre-mère » est un héritage reçu des ancêtres et de  »Nzambi ». Il est à conserver et à protéger. Nous devons entretenir sa biodiversité pour que la vie en bénéficie.

13. Nous misons sur le principe de l’unité
Nous misons sur le principe de l’unité : c’est-à-dire sur l’adhésion aux stratégies d’action, élaborées sur base des débats participatifs, inclusifs et ayant aboutis aux conclusions consensuelles; une fois entérinées, ces stratégies s’imposent à tous les acteurs en tant que programmes communs d’action prioritaire au-dessus des priorités individualistes et particulières ;

14. Nous misons sur le principe de la solidarité horizontale et verticale
Nous misons sur le principe de la solidarité horizontale et verticale. Ce principe se substituera au principe de la discipline hiérarchique en tant que principe basé sur des structures organisationnelles, construites dans le cas du contrepouvoir Congolais sous forme de cercles concentriques, avec des garde-fous empêchant la concentration du pouvoir dans les mains des animateurs du mouvement, et non à partir des mécanismes de commande hiérarchique.

Disposé(e) à vous investir pour la réalisation de notre programme ?